• Graffiti Art 46

    Il y a une année - Par Graffiti Art Magazine

    Puisqu'il s'agit de ne plus rien prendre au sérieux à partir de cette rentrée 2019, Graffiti Art revient en allant à la rencontre de quelques artistes solidement établis sur le créneau de l'ironie. Nous avons d'abord été visiter la maison de style « Facteur Cheval » de Carrie Reichardt. La bougresse développe un art sauvage et littéral au féminisme « Datagueule » des plus réjouissants. Autre figure féminine impressionnante, l'artiste conceptuelle britannique Lucy Sparrow qui entend nous montrer la consommation pour ce qu'elle est : un dispositif confortablement dégoûtant. Et puisqu'il n'y...
    Lire la suite ...