• Philippe Favier, "Prévert polymorphe"

    Il y a une année - Par L'art du Temps

    Philippe Favier peint souvent. S'il ne grave plus, il dessine toujours mais surtout, il colle et coupe depuis plus de trente ans. Sans doute doit-il cette activité d'entomologiste rêveur aux fabuleux catalogues de la Manufacture d'Armes et de Cycles de Saint Etienne. Dans ses nouvelles séries exposées à Saint Gratien, il les exhume, découpe, décapite, et tout ce nouveau monde s'en va avec rigueur s'éparpiller sur des cartes de géographie, à qui un voile de peinture noire poudrée a redonné une virginité inespérée.
    Têtes décapitées à coup de canif dans les pages d'un inventaire de peintures...
    Lire la suite ...