• Trans-positions: Paula Rego à L'Orangerie

    Il y a 2 ans - Par Le Beau Vice

    Prey , 1986. In the Garden, 1986
    The Maids , 1987.
    Dog Woman ,1994 et Scavengers , 1994
    Ce n'est pas une exposition à la vue de laquelle on s'esbaudit. Sublime, la peinture de Paula Rego ne l'est pas. Pas facilement, en tout cas. C'est plutôt du côté du malaise que promène cette peinture figurative, fastueuse dans sa texture, et où les êtres humains, créatures ou animaux représentés sans complaisance s'imposent, comme tirés par une force de gravité qui les met là, qu'on n'évite pas, qu'on ne peut pas éviter. Chaque corps s'impose, vissé au tableau par une visibilité elle aussi sans...
    Lire la suite ...