• Anni Albers tisse le fil de discussion (à la Tate Modern, une éblouissante exposition)

    Il y a 2 mois - Par Le Beau Vice

    Portrait de groupe des tisserandes dans leur atelier du Bauhaus, en 1928. Photo Lux Feininger. Bauhaus-Archiv, Berlin.Bas: Etudiantes au Black Mountain College tissant avec un métier à ceinture1945.
    Il y a l'art qu'on n'a pas envie d'acheter. L'art arraché aux hit-parades et aux compétitions. L'art qui se soustrait de l'obligation de consommation, que les media amplifient en ne parlant que de pognon, de collection, de fondation- ou de grands hommes, ce qui revient au même. Il y a l'art qu'on n'a pas envie d'acquérir, donc, mais bien plutôt d'expérimenter, dans une forme de proximité où...
    Lire la suite ...