• René ROBERT, photographe de flamenco

    Il y a 4 mois - Par Yvon Kervinio Photographe

    Photo Prisca BRIQUET C'est absolument révoltant de disparaître de cette façon : un malaise, René ROBERT s'écroule sur un trottoir passant à Paris, il est autour de 21 heures. Pendant 9 heures aucun piéton ne s'arrête. Il meurt de froid le 18 janvier. Il avait 86 ans. C'est le résumé d'un fait banal dans le monde inhumain d'aujourd'hui. Photographe, René ROBERT avait la passion du flamenco. Un domaine qu'il a photographié en profondeur avec une immense sincérité. Ses images en noir et blanc expriment l'authenticité de la rage des danseurs, des chanteurs et des musiciens. Il faut lire le...
    Lire la suite ...