• Caylus. Les sculptures de Joëlle Couderc

    Il y a 4 ans - Par La Dépêche

    En prenant le portail obscur, l'ancienne entrée de la cité médiévale et accès d'origine à l'église Saint-Jean-Baptiste, on grimpe quelques fausses marches et la salle de garde est là. Baptisée salle Zadkine, elle est dévolue aux «Restos du cœur» pendant leur saison. Le temps des éphémères d'été, l'association L'Atelier y reçoit une créatrice aux œuvres un peu moins portables que des bijoux, bracelets, sacs ou robes des deux boutiques de la rue...
    Lire la suite ...