• Estang. Un bonheur surréaliste

    Il y a 4 mois - Par La Dépêche

    Un groupe de neuf artistes venus d'horizon divers a investi une vieille maison du bourg pour la transformer en galerie d'art. Ils se font appeler «Les Indociles Heureux». Pour l'occasion, l'édifice a été rebaptisé «maison Fénéon». Ce dernier était un critique d'art, journaliste et directeur de revues françaises, qui côtoyait les «Surréalistes» et faisait découvrir les jeunes talents de son époque. L'exposition est elle-même surréaliste et non...
    Lire la suite ...