• Fraude fiscale aggravée pour Jacques Glénat

    Il y a 7 jours - Par Bado, le blog

    Sur le site ActuaLitté .
    Il avait juré n'être en rien lié à des procédures d'évasion fiscale, quand en avril 2016 était sortie l'affaire des Panama Papers.
    Pourtant, Jacques Glénat, l'éditeur de la maison éponyme, vient d'écoper de 200.000 € d'amende et de 18 mois de prison avec sursis.
    « Il n'y a aucun schéma entaché d'illégalité dans le don qui a été fait à mes enfants, qui n'est pas en plus l'affaire du siècle 4 millions ? Mais pas du tout, il y a confusion, une somme pareille c'est inimaginable », assurait Jacques Glénat, mis en cause dans l'affaire des Panama Papers.
    « Pour certains...
    Lire la suite ...